• Y'a trop d'oubliés.Cadet d'leurs soucis. A ceux d'Paris.

    Ils amputent nos villages de leur école

    La pompe à fric joue son rôle

    Elle expatrie nos enfants sages

    Leurs maîtres, sont bazardés au Pôle...

    « Quand l’enfance s’enracine Proverbe et histoire d'âne. »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Septembre 2020 à 12:36

    bonjour Chantal

    je ne connaissais pas cette chanson et je te remercie de me l'avoir fait connaitre elle est vraiment tres belle et les paroles sont tellement justes..

    plein de gros bisous 

    nathie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :